L’édito de Patrick Staat – Le réveil du mois de septembre

EDITO DU REVEIL

Publicités

L’édito du numéro de septembre 2016 du Réveil des Combattants – Patrick Staat

Construire l’avenir, c’est construire la Paix

 Partout en Europe monte la colère. Plutôt que de l’entendre J-Claude Junker le 13/09 appelle les états à se préparer à la guerre. « L’Europe doit se renforcer. Cet impératif n’est nulle part aussi vrai que dans le secteur de la défense ». « Il faudra que nous nous dotions d’un quartier-général unique au sein de l’Union européenne ».

Fin juin a été présenté lors du sommet européen, un document qui appelle à un programme de réarmement massif des états européens. Bruxelles se réserve le droit d’intervenir partout dans le monde.

Est-ce pour faire face au mécontentement, aux exigences sociales, au refus qui s’expriment chaque jour, de l’austérité que la commission souffle sur les braises et s’aligne avec l’OTAN derrière les USA.

La question mérite d’être posée quand Martin Schulz le 5 mai 2016 déclare « l’Europe est une promesse, mais une promesse qui n’a pas été tenue »… « le rêve d’un seul état européen, d’une seule nation européenne est une illusion ».

L’Histoire nous a prouvé que face aux crises financières et aux luttes, la guerre a été utilisée comme recours pour le plus grand profit des industriels et des banquiers.

Ne laissons personne nous imposer un choix entre politique d’austérité et préparatifs de guerre. Nous l’avons vu en 14/18 et en 39/45.

Ce sont les peuples qui payent le dur tribut de ces politiques belliqueuses. Mettre les Nations d’Europe en concurrence et leur proposer ensuite de renforcer les dispositifs militaires, c’est créer des tensions entre nations. Cette logique porte la guerre.

Pour aller vers la paix, il faut répondre aux aspirations des populations. En 1945 c’est la mise en place du CNR intitulé « les jours heureux », créant la sécurité sociale, les services publics, les nationalisations qui permirent de reconstruire le pays.

Depuis sa création, l’ARAC n’a cessé de dénoncer les causes des guerres et leurs conséquences.

Elle appelle pour cela depuis sa création à l’implication de chacun dans le mouvement social, à donner toute sa place à l’ONU dans la résolution des conflits, pour un monde solidaire de droit et de paix.

S’opposer à tout acte de guerre, c’est construire l’humanité de demain, c’est construire l’avenir des générations futures. Au moment où les pays capitalistes poussés par la crise sont engagés dans un bras de fer pour une nouvelle répartition entre eux des richesses de la planète. Nous devons exiger le retrait de la France de l’OTAN, nous devons pour l’avenir des peuples d’Europe, exiger la dissolution de l’OTAN.

Communiqué du Secrétariat de l’ARAC mobilisation pour la Journée Nationale d’action du 18 mars prochain

IMG00492-20130910-1528

Conformément aux décisions de son 55ème Congrès National, et de l’Appel au peuple de France qu’elle a lancé le 23 novembre dernier, l’ARAC appelle ses adhérents, ses amis, les Français et Françaises à être présents dans toutes les luttes pour la défense des valeurs de la République, pour la construction d’une société démocratique.

 

L’ARAC appelle à mobilisation pour la Journée Nationale d’action du 18 mars prochain, relative à la défense : de la sécurité sociale, de son financement, des emplois, de l’augmentation de salaires, des pensions et des services publics.

 

L’ARACappelle à refuser le pacte de responsabilité qui n’est autre qu’un mensonge couvrant de nouveaux cadeaux financiers au patronat sans assurer de véritables créations d’emplois puisque ce dernier refuse de s’y engager. Et qui représenteraient 65 milliards pris sur les dépenses publiques alors que les dividendes des actionnaires des grosses firmes ont augmenté entre 2009 et 2013 de 43 %.

 

L’ARAC  appelle à la Résistance, à se rassembler, à s’organiser pour mettre en échec cette politique.

 

L’ARAC s’y exprimera par la large diffusion de l’Appel au peuple de France : « Ensemble, refusons de conduire la France au désastre.

 

Nous vous appelons à être présents avec l’Appel National, banderoles et drapeaux de l’ARAC.

 

Villejuif, le 12.03.2014