Pourquoi le monde connaît tant de conflits, tant de guerres.

Edito du « Réveil des Combattants » n°805 (juillet 2014)

Nous assistons aujourd’hui au redéploiement de la politique des multinationales et des gouvernements occidentaux.

Les combats qui font rage actuellement en Palestine, en Syrie, en Irak, ont en commun d’être menés sous l’égide des Etats-Unis contre des peuples qui résistent à la volonté US de ce remodelage du « Proche-Orient élargi » et de peser ainsi sur le marché et les richesses énergétiques mondiales.

La France n’est pas absente de ce processus comme le montre la place des sociétés comme Total et AREVA en Afrique.

La côte méditerranéenne de Gaza comme les territoires de Cisjordanie regorgent de gaz et de pétrole.

C’est ce qui justifie l’intervention israélienne sur Gaza, le massacre de centaines de civils, de milliers de blessés. C’est ce qui justifie le silence complice des Etats-Unis, du Prix Nobel de la Paix Obama. C’est ce qui justifie le silence assourdissant des gouvernements occidentaux devant ces centaines de morts civils.

La position du président et du premier ministre français sur l’agression, l’invasion israélienne dans la bande de Gaza est inacceptable.

Il s’agit de mettre la main sur des richesses énergétiques appartenant depuis des millénaires au peuple palestinien. Quitte à tirer contre les populations civiles.

Soutenir le peuple palestinien face à la violence et aux tueries du gouvernement israélien se n’est pas être antisémite, c’est soutenir l’existence d’un peuple, aider à travers des solutions politiques qui garantissent l’existence de deux états.

L’ARAC continuera à dénoncer les causes des conflits parce que comprendre les causes c’est situer les responsabilités des uns et des autres.

Nous exigeons : l’arrêt de cette guerre, le respect des droits du peuple palestinien, l’arrêt des colonisations.

Que le gouvernement français œuvre à une solution politique.

Que l’ONU mette en œuvre les moyens et les sanctions nécessaires face à cette situation.

Comment le peuple israélien peut-il laisser perpétrer de tels massacres, lui qui tout au long de son histoire a connu tant de malheur.

L’ARAC appelle à intensifier l’action pour imposer l’arrêt de ces crimes, les bombardements et exige le retrait des troupes de Tsahal.

L’ARAC appelle ses militants, ses organisations, tous ceux qui sont épris de paix et de justice à faire entendre leur voix. A prendre toutes initiatives nécessaires pour que le droit à vivre du peuple palestinien soit entendu.

Patrick STAAT

Publicités