HOMMAGE A DANIEL CORDIER

Daniel Cordier, avant-dernier Compagnon de la Libération, Secrétaire perpétuel de Jean Moulin, n’est plus.

C’est avec respect et émotion profonde que je m’incline avec l’ARAC, devant la mémoire de celui qui fut un résistant et qui décida de rejoindre Londres à la toute première heure, un patriote, toujours vigilant pour le rétablissement et la défense permanente des valeurs républicaines que Jean Moulin, lui fit découvrir dans le combat commun contre le nazisme.

Il se qualifiait lui-même, d’être « un acteur dans  la Résistance des chefs ».

Il fut l’un des témoins privilégiés de la naissance du CNR, de la préparation de son programme et de son installation complexe.

Il a défendu tout au long de sa vie, l’intégrité et la dignité de Jean Moulin, face aux calomnies, rumeurs, menées négationnistes d’origines diverses, avec  toujours, comme seul souci permanent: le devoir de la vérité historique.

En ces temps où des menaces planent sur la démocratie, il est bon de rappeler ce que disait Daniel Cordier en 2013 dans l’humanité : « la leçon c’est que seule la liberté compte dans la vie. Et pour la liberté, il faut risquer la mort si on menace de vous en priver ».

Avec l’ARAC, je salue  sa volonté inébranlable de « transmettre » aux jeunes générations les valeurs républicaines par le travail de mémoire. Nous poursuivons son combat pour la souveraineté nationale.

Honneur à vous, Daniel Cordier !

Raphael Vahé

Président National de l’ARAC

25/11/2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s