L’ARAC condamne fermement la profanation du Centre de la Mémoire du Village martyr d’Oradour-sur-Glane par des activistes révisionnistes.

Oradour-sur-Glane : se taire, ce serait cautionner

L’ARAC condamne fermement la profanation du Centre de la Mémoire du Village martyr d’Oradour-sur-Glane par des activistes révisionnistes.

Elle a pris note des premières déclarations du Président de la République et des Ministres.

Elle attend que ces paroles soient suivies d’actes. Nous sommes de celles et ceux qui ne permettront jamais que le village d’Oradour-sur-Glane soit oublié comme un lieu de martyr qui a caractérisé la montée de la division allemande Das Reich tout au long de son parcours de Montauban aux côtes de Normandie.

Personne ne peut nier les crimes et les actes de barbarie du nazisme contre les habitants de ce lieu, ni nier l’existence des camps d’extermination.

L’ARAC et son journal, le Réveil des Combattants, fondé par Barbusse, Vaillant Couturier, Bruyère et Lefebvre n’entendent  pas laisser banaliser de tels actes abjects. L’ARAC se battra contre toute réécriture de l’histoire.

Ils combattent, dans le même esprit, les résolutions officielles, les déclarations, toutes les publications d’inspiration ou de nature révisionniste historique, portant atteinte au devoir d’histoire, au devoir de vérité.

Ils se refusent totalement à accepter les dérives plus qu’inquiétantes qui se mènent au niveau des institutions européennes, à un révisionnisme des faits historiques contemporains.

L’ARAC, le Réveil des Combattants, avec tous celles et tous ceux – encore massivement  motivés – continueront de défendre et faire connaitre  plus que jamais, au-delà des temps trop courts que constituent les commémorations officielles, la mémoire de l’engagement des Résistants, des Déportés et des Martyrs comme ceux d’Oradour-sur-Glane et de ceux de bien au-delà, existants entre l’Atlantique à l’Oural.

L’ARAC, le Réveil des Combattants, veulent contribuer à poursuivre avec nos concitoyens, dans leur diversité, la construction de nouvelles utopies républicaines, s’inspirant du programme du C.N.R. avec la réalisation de nouvelles initiatives symboliques permettant, en s’appuyant sur l’histoire, de comprendre la société et le monde dans lesquels nous vivons, tous ensemble.

Dans le cadre de la préparation du 75°Anniversaire de la  Libération, le Bureau National de l’ARAC a décidé  d’un hommage, sur place, à Oradour-sur-Glane, dès que les conditions sanitaires le permettront.

Villejuif le 24 août 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s