L’ARAC APPELLE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE A S’OPPOSER A L’OFFENSIVE MILITAIRE DE ERDOGAN EN SYRIE

L’ARAC APPELLE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE A S’OPPOSER

A L’OFFENSIVE MILITAIRE DE ERDOGAN EN SYRIE

L’invasion militaire turque dans le nord-est de la Syrie, au nom de code cynique « source de paix », est une atteinte grave à la souveraineté du peuple Syrien et au droit international. C’est une violation de la Charte des Nations Unies, ratifiée en octobre 1945, qui pour préserver « les générations futures du fléau de la guerre » mettait la guerre hors-la-loi par son article 2.4 qui interdit le recours à la force.

Erdogan qui vise à la reconstruction d’une partie de l’Empire Ottoman, entend massacrer les Kurdes, procéder à un nettoyage ethnique, et poursuivre sa politique d’expansion territoriale.

Les Kurdes – ce « peuple sans Etat » – ont lutté contre Daesh. Leur combat a été décisif dans la chute de l’Etat Islamique. Ils se retrouvent aujourd’hui abandonnés. Ce combat ils l’ont mené au prix de leur sang.

L’offensive turque a provoqué la fuite de plus plusieurs centaines de milliers de civils.

La complicité des pays impérialistes, membres de l’OTAN, est manifeste comme le montre la déclaration de S. Ndiaye – porte-parole du gouvernement français – « Evidemment que nous sommes inquiets par rapport à ce qui pourrait se passer et c’est la raison pour laquelle nous souhaitons que la Turquie (…) termine au plus vite l’intervention qu’elle a commencée, que nous avons évidemment condamné ».

Pour sa part le président Turc a déclaré : « Depuis que nous avons lancé notre opération, nous faisons face à des menaces de sanctions économiques ou d’embargos sur les armes. Ceux qui pensent pouvoir nous contraindre à reculer avec ces menaces se trompent« .

Trump déclare retirer des soldats à la frontière turque, alors qu’en 5 mois il a envoyé 14.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient, portant la présence américaine à 84.000 soldats dans cette région.

Si son objectif n’est pas la guerre, qu’il nous explique pourquoi un tel déploiement de forces si ce n’est la volonté impérialiste de se repartager le monde.

N’ajoutons pas la honte et le déshonneur à l’indifférence, il ne faut pas refaire les mêmes erreurs que dans les années 1930. Ayons le courage politique de nous opposer à une telle ignominie pour préserver la paix dans le monde.

L’ARAC dénonce avec détermination l’invasion de la Syrie par l’armée Turque, exige le retrait des forces d’occupation et le respect de la souveraineté du peuple Syrien.

L’ARAC exige que l’ONU fasse appliquer la Charte des Nations Unies

L’ARAC appelle ses adhérents à prendre et à participer à toutes les initiatives pour condamner l’agression en cours, véritable menace pour la paix.

Villejuif, le 14 octobre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s